Agrobusiness

L’agriculture industrielle orientée vers l’exportation de quelques produits commercialisés à l’échelle mondiale (comme le soja, le maïs et le riz), ainsi que la production de viande, détruisent les forêts, la diversité des semences et les systèmes de production à petite échelle. Ils bouleversent également les modes d’utilisation des terres établis de longue date et menacent la souveraineté alimentaire.

De nombreuses concessions de plantations de palmiers à huile en Afrique occidentale et centrale ont été mises en place sur des terres volées aux communautés pendant les occupations coloniales. C'est le cas en RDC, où la société agroalimentaire Unilever a démarré son empire de l'huile de palme. Aujourd'hui encore, la pauvreté et la violence continuent de sévir dans ces plantations. Il est temps de mettre fin au modèle colonial des concessions et de rendre la terre à ses propriétaires initiaux.

Tandis que la destruction des territoires forestiers se poursuit, de plus en plus de promesses et d’accords sont mis en œuvre au nom de « la lutte contre la déforestation et le changement climatique ».