Sao Tomé-et-Principe

Les plantations industrielles de palmiers à huile croissent rapidement, et pas seulement au Libéria. Des projets d’expansion planifiés ou déjà implantés existent dans plusieurs pays d’Afrique. Partout où elles vont, les entreprises promettent des emplois et le développement. Produit par le Mouvement Mondial pour les Forêts Tropicales Entrevues: Winnie Overbeek Montage: Flavio Pazos Septembre 2013   -
  Dans son livre “Le palmier à huile en Afrique: le passé, le présent et le futur ” publié en décembre 2010, notre cher collègue Ricardo Carrere a présenté un panorama historique et actuel des monocultures du palmier à huile en Afrique(voir, en anglais, http://wrm.org.uy/oldsite/countries/Africa/Oil_Palm_in_Africa.pdf).
Disponible uniquement en anglais. 
Version originale par Ricardo Carrere. Actualisé  en 2013. Téléchargez le document en pdf : "Le palmier à huile en Afrique : le passé, le présent et le futur"  
Sao Tomé-et-Principe est un des pays du littoral d'Afrique occidentale qui se distingue quand on parle de biodiversité. Pour cette raison, depuis la fin du 19 e siècle ces « belles îles équatoriales » ont beaucoup intéressé les chercheurs du monde entier. Leurs forêts ont été classées parmi les deux cents endroits du monde les plus importants en matière de biodiversité. Elles sont l'habitat d'environ 25 espèces d'oiseaux endémiques.