Politiques internationales sur les forêts

Les forêts tropicales figurent à l’ordre du jour des Nations Unies depuis le Sommet de la Terre de Rio de Janeiro, au Brésil, en 1992. Malheureusement, des intérêts privés ont détourné ces processus et ces initiatives et ils préconisent maintenant principalement des idées fondées sur le marché, comme l’économie « verte » ou le capitalisme « vert », qui sont de fausses solutions.

Quand la région de Chure a été déclarée Zone protégée, les droits de milliers de groupes forestiers communautaires ont été fragilisés. Ils continuent de résister malgré les violences généralisées et le projet accepté par le Fonds vert pour le climat.