Birmanie / Myanmar : lettre de solidarité mondiale contre l'accaparement de terres

Image
WRM default image

La deuxième « Commercial Farm Asia », une foire qui rassemble des investisseurs et des représentants du gouvernement du Myanmar et d'autres pays du Sud-Est asiatique, s'est tenue à Yangon, Myanmar, les 11 et 12 octobre. L'objectif était de discuter sur la manière de faciliter et d'élargir les investissements en agriculture industrielle et en industries extractives.

En réponse, des organisations d'agriculteurs et des organisations écologistes, pour la justice sociale et pour la paix de tout le pays se sont rassemblées la veille de la foire agro-industrielle pour attirer l'attention sur la destruction que ces investissements vont provoquer. L'agriculture industrielle et l'extraction de ressources à grande échelle ont déjà causé la dépossession des communautés locales et des producteurs d'aliments, et des violations des droits des travailleurs, des agriculteurs, des pêcheurs et des communautés indigènes. La foire agro-industrielle aggravera ces problèmes en fournissant aux investisseurs davantage de moyens légaux de s'emparer des terres et des ressources naturelles.

Les agriculteurs, les travailleurs et les activistes sont venus de tout le pays, depuis des zones qui ont été spécialement ciblées ces dernières années pour des investissements en infrastructures et en agriculture qui ont abouti à la dépossession pure et simple des propriétaires des terres. Ils ont échangé des informations, des expériences et des connaissances, et discuté sur la manière d'aider les communautés locales à défendre leurs terres et leurs biens.

À cette occasion, une lettre de solidarité internationale qui a bénéficié de beaucoup de soutien a été lue et communiquée à des réseaux et des activistes d'autres régions du pays, qui luttent pour défendre leurs terres, leurs ressources et leurs droits.

Voir la lettre sur http://farmlandgrab.org/post/view/21128 .