21/09/2018

Le 21 septembre est la Journée internationale de lutte contre la monoculture d’arbres. Organisations, réseaux et mouvements célèbrent la résistance etfont entendreleurs voix afin d’exiger que soit arrêtéel’expansion des plantations industrielles d’arbres. Ces plantations menacent la souveraineté des communautés et des peuples des forêts. Cette Journée a été décrétéeen 2004 au cours d’une rencontre avec un réseau communautaire de lutte contre les plantations industrielles d’arbres du Brésil. Le 21 septembre a été choisi parce que c’est la Journée de l’arbre au Brésil.
Des communautés touchées par les plantations de palmier à huile en monoculture ont organisé un forum dans la ville de Yurimaguas pour dénoncer et faire connaître leurs effets environnementaux et sociaux.
Au cours des 10 dernières années, grâce à leur lutte, des familles du nord-est de l’Argentine ont réussi à récupérer des terres qu’avait accaparées Arauco. Aujourd’hui, ces familles y cultivent des aliments.
Entretien avec Solange Bolembe Du RIAO-RDC, un réseau d'information et d'appui aux organisations communautaires en République démocratique du Congo.
L'enchaînement des conséquences de l'expansion des plantations d'arbres qui fournissent la matière première pour la production de papier.
« Le monde est plus meurtrier que jamais pour les défenseurs des terres et de l'environnement, l'agro-industrie étant le secteur le plus lié à ces meurtres », selon la dernière étude de Global Witness. Le rapport montre que l'agro-industrie, notamment dans les secteurs du café, de l'huile de palme et des plantations de bananes, est la plus fréquemment associée à ces attaques.
Ce rapport de la Changing Markets Foundation traite des impacts environnementaux des systèmes de certification et des initiatives volontaires dans les secteurs de la pêche, de l'huile de palme et du textile.
Cette présentation interactive sur le web montre la dynamique complexe de l’utilisation des terres et la façon dont une consultation sur l’accès aux terres d’une entreprise de plantation a été interprétée de manière totalement différente par les deux parties.
Le documentaire raconte comment la coopérative des producteurs indépendants de Piray (PIP) à Misiones, en Argentine, a pu récupérer ses terres accaparées par une multinationale de plantations, Arauco. Après 14 ans de lutte, la coopérative démontre qu'un autre modèle de production est possible.
Le groupe Socfin (Société Financière des Caoutchoucs) est l'une des plus grandes sociétés de plantation au monde. Au Cameroun, une lutte acharnée pour les droits fonciers s'est déroulée entre les villageois et la filiale locale de la Socfin, la Socapalm, qui possède six concessions d'huile de palme dans le pays.
Par Ajele Sunday, artiste nigérian. Sa communauté est victime d'un accaparement de terres par des sociétés de plantations de palmiers à huile.
Ce 21 septembre, une message de solidarité et homage aux communautés, organisations communautaires et militants qui, de multiples manières et en de multiples lieux,luttent pour mettre fin aux plantations d´arbres en monoculture.
Décidé à Mundemba, au Cameroun, réitéré à Port Loko, Sierra Leone, et nous réaffirmons à Abidjan, Cote d'Ivoire: STOP aux abus faits aux femmes dans les plantations industrielles de palmier à huile !