Bois

Des monocultures d’arbres à grande échelle, équiennes et gérées de manière intensive pour la production de bois d’œuvre, se sont étendues dans les terres fertiles des communautés. Elles ont détruit des forêts et des prairies, notamment en Amérique latine, en Asie et en Afrique australe et orientale. Les espèces utilisées sont exotiques et à croissance rapide. Il s’agit notamment de variétés d’eucalyptus, de pin et de teck.

Disponible uniquement en anglais et portugais.

Les plantations à grande échelle de la New Forests Company (NFC), basée au Royaume-Uni, ont été et sont synonymes de violence, d'expulsions forcées et de misère pour des milliers d'habitants de Mubende, en Ouganda.

Plusieurs plantations de pins ont été converties en plantations d'eucalyptus sans autorisation. Des données obtenues sur plus de 75 ans pour vérifier l'utilisation de l'eau dans les plantations d'arbres démontrent que les eucalyptus utilisent 30 à 50 % plus d'eau que les pins.

Organisations, réseaux et mouvements célèbrent la résistance etfont entendreleurs voix afin d’exiger que soit arrêtéel’expansion des plantations industrielles d’arbres.

Disponible uniquement en anglais et espagnol.

Une des tactiques utilisées par le groupe papetier pour continuer d’étendre ses plantations d’eucalyptus au Brésil consiste à se présenter comme une entreprise qui pratique la « conservation » et la « restauration ».

Missão Tabita et le WRM ont reçu des lettres de la société de plantations Portucel et de l’organisation ORAM en réponse à un article publié dans le bulletin du WRM, en alléguant que cet article contenait des faussetés. Cependant, ni Portucel ni l’ORAM ont pu démontrer que les informations publiées sont fausses.

Cette publication WRM cherche à alerter les groupes communautaires et les activistes sur l’offensive menée par les entreprises pour lancer une nouvelle vague d’expansion des plantations industrielles d’arbres. Télécharger les ici.

Le Tribunal supérieur du département de Valle del Cauca a prononcé une sentence contre la société de plantations industrielles Smurfit Kappa Cartón Colombia, après plus de 50 ans de lutte de la part de communautés paysannes qui ont subi toutes sortes de destructions.

La forte utilisation de produits agrotoxiques constitue un des dangers latents de l’établissement de plantations de monocultures.