Grands barrages et autres infrastructures

Les activités industrielles nécessitent un vaste réseau d’infrastructures : routes, ports, voies navigables, voies ferrées, etc. Ces infrastructures traversent les forêts et les territoires des communautés pour permettre le transport des produits de base et des minéraux vers des centres industriels. Les méga-barrages, bien que présentés comme une source d’« énergie propre », inondent les forêts et génèrent de l’énergie principalement destinée aux industries polluantes et aux grands centres urbains.

Le peuple Balik victime des impacts du mégaprojet de construction de la nouvelle capitale indonésienne à Bornéo. Les responsables gouvernementaux et les élites économiques du pays font certainement partie de ceux qui profiteront du projet. (Disponible en indonésien).

L’autorisation de la construction d'une route à l'intérieur de la première « Concession pour la restauration des écosystèmes » en Indonésie met en évidence les contradictions inhérentes à de telles concessions. (Disponible en indonésien).

On ne peut concevoir l’extraction sans inclure un vaste réseau d’infrastructures complémentaires et, par conséquent, sans une déforestation et destruction encore plus importante.

« Si l’exploration et l’exploitation de la géothermie détruisent nos terres, nos sources d’eau, notre air et nos moyens de subsistance, comment cette énergie peut-elle être qualifiée d’énergie « propre » ? Propre pour qui ? »