Grands barrages et autres infrastructures

Les activités industrielles nécessitent un vaste réseau d’infrastructures : routes, ports, voies navigables, voies ferrées, etc. Ces infrastructures traversent les forêts et les territoires des communautés pour permettre le transport des produits de base et des minéraux vers des centres industriels. Les méga-barrages, bien que présentés comme une source d’« énergie propre », inondent les forêts et génèrent de l’énergie principalement destinée aux industries polluantes et aux grands centres urbains.

On ne peut concevoir l’extraction sans inclure un vaste réseau d’infrastructures complémentaires et, par conséquent, sans une déforestation et destruction encore plus importante.

Après l’annulation du méga-barrage de Baram en 2016, les villageois de Long Liam, qui figuraient parmi les milliers d’opposants à la construction d’un méga-barrage, ont uni leurs forces pour iinstaller une source d’électricité indispensable dans leur communauté. Et qui n’aurait pas été fournie par le méga-barrage.

Des millions d’hectares de zones boisées en Malaisie ont été ciblés pour le développement de plantations en monoculture, mais un grand nombre de ces dernières n’ont pas encore été entièrement mises en exploitation.