Exploitations forestières industrielles

L’exploitation forestière industrielle ouvre des percées dans les forêts afin d’extraire les arbres les plus rentables et laisse derrière elle des routes et des destructions. L’industrie forestière industrielle est souvent accompagnée de violence, de corruption et d’actions illégales. Les « plans de gestion durable », les systèmes d’exploitation forestière et de certification « à faible impact » ou « sélectifs » n’ont fait que dissimuler et perpétuer cette destruction.

On ne peut concevoir l’extraction sans inclure un vaste réseau d’infrastructures complémentaires et, par conséquent, sans une déforestation et destruction encore plus importante.

Tandis que la destruction des territoires forestiers se poursuit, de plus en plus de promesses et d’accords sont mis en œuvre au nom de « la lutte contre la déforestation et le changement climatique ».

Des millions d’hectares de zones boisées en Malaisie ont été ciblés pour le développement de plantations en monoculture, mais un grand nombre de ces dernières n’ont pas encore été entièrement mises en exploitation.